We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

La Fraction

by La Fraction

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Qu'un 02:53
Avant qu’il ne succombe Au leurre de la violence Côtoyant la démence Jusqu’à tuer son frère Lorsque cet assoiffé s’enivre de colère A-t-il seulement saisi la terrible méprise Qui fait de lui une bête meurtrière L’amour qui le possède lui viendra-t-il en aide ? Avant qu’il ne trahisse Ses convictions profondes En préférant la fuite A la réalité du monde Si seulement une fois n’écoutant que lui-même Puisant dans ce qu’il a de mieux à partager Il sortira plus fort de la tourmente Si l’amour qui le tient lui montre le chemin Si nous ne faisons qu’un Malgré nos différences Nous comprendrons le sens De l’ultime résistance qui est la seule issue Si nous ne faisons qu’un Avant que ne grandisse Cette haine incurable Et qu’elle ne nous meurtrisse Transforme les anges en diables Elle fait de nous des individualistes Nourrit en notre sein le pire des ennemis Nous nous croyons si forts et nous sommes si faibles L’amour qui nous possède nous viendra-t-il en aide ? Peut-être Si nous ne faisons qu’un Malgré nos différences Nous comprendrons le sens De l’ultime résistance qui est la seule issue Si nous ne faisons qu’un Malgré nos différences Nous combattrons l’essence De nos propres violences et c’est la seule issue Si nous ne faisons qu’un Et nous ne ferons qu’un ONLY ONE Before he succumbs To violence’s lure Rubbing shoulders with madness Till killing a brother When this thirsty man gets drunk with anger Does he only understand the terrible mistake Turning him into a murderous beast Will the love he has help him ? Before he betrays His profound convictions By preferring the flight To world’s reality If just for once, only by listening to himself Drawing from the best he has to share He’ll come out stronger from the turmoil If the love that holds him shows him the way If we are only one Despite our differences We’ll understand the meaning Of the unique resistance which is the only way out If we are only one Before the growing Of this incurable hate And before it bruises us Therefore angels becoming devils It turns us into individualists Weening in our bosom the worst enemy We believe ourselves so strong Yet we are so weak Will the love we have help us ? If we are only one... If we make only one Despite our differences We’ll fight the essence Of our own violence And it’s the only way out If we make only one And we will be only one !
2.
Bruit... 02:54
Tout a commencé il n’y a pas si longtemps On f’sait plus gaffe à rien depuis bien trop de temps Bercés par l’illusion de vivre en liberté On n’a pas bien compris quand tout a commencé Pourtant ça fait quinze ans qu’on en entend parler Quinze ans à regarder, écouter sans bouger Quinze ans à supporter ce porc blond éructer Sans même réaliser l’importance du danger Partout dans le pays une flamme grandit Une flamme tricolore, c’est le front des nazis L’racisme est accepté, l’exclusion applaudie La haine est encadrée Quand va cesser ce bruit de bottes On fait encore affréter des charters Pour immigrés en situation irrégulière On n’a pas réagi tant qu’il en était temps Mais si on ne fait rien ils s’ront là pour longtemps Aux compagnons d’hier et à ceux de demain Pour l’unique et seul bien que la vie nous ait donné Mobilisons nos forces, élevons le poing Pour écraser les fossoyeurs de la liberté Refrain Le ciel n’est pas tombé, la terre n’a pas tremblé Aucune apocalypse à proprement parler Est-ce une raison valable pour pouvoir excuser De pas avoir compris quand tout a commencé Refrain NAZIS Everything began not such a long time ago We didn’t care about anything for ages Rocked by the illusion of living in freedom We didn’t understand when it began Yet it’s been 15 years we’ve been hearing about it 15 years looking, listening without any move 15 years to bear this blond pig eructating Without realizing the importance of the danger Everywhere in the country A flame is growing A tricoloured flame It’s the nazi front Racism is accepted, exclusion applauded Hate is cultured When will this sabre-rattling stop ? Charters are still freighted For irregular immigrants We didn’t react in time But if we do nothing, they’ll be there for ages To yesterday’s and tomorrow’s warriors For the only and unique good that life gave us Let’s mobilize our forces and raise our fists And crush the freedom’s grave-diggers The sky didn’t fall, there was no earthquake No real apocalypse strictly speaking Is it a valid reason to excuse the fact That we didn’t understand when it began
3.
Allez 02:37
Allez prends-moi dans tes bras Ce n’est pas la première fois Regarde tout au fond de toi Ce que tu veux tu l’auras Et si l’effroi Glace nos cœurs sans prévenir Et si l’on croit Ne jamais pouvoir s’en sortir Alors cette fois Écoute-moi Allez maintenant embrasse-moi Ce n’est pas si grave en soi Allez surtout n’hésite pas Tu sais qu’on ne vit qu’une fois Refrain Allez serre-toi contre moi Il fera bon tu verras Unis par le même émoi Allez surtout n’hésite pas Et si l’effroi Glace nos cœurs sans prévenir Et si l’on croit Pouvoir un jour en mourir Alors cette fois Enlace-moi Dis-moi ce que tu voudras Mais je ne t’entendrai pas Les promesses je n’y crois pas Allez prends-moi dans tes bras ! COME ON ! Come on, take me in your arms It’s not the first time Look deep inside yourself What you want, you’ll get it And if fear chills our heart without warning And if we believe We’ll never get through it So, this time Listen to me Come on now, kiss me ! It’s not that serious Come on, above all don’t hesitate You know, we only live once Come on, cuddle up to me It will be nice, you’ll see United by the same emotion Come on, above all don’t hesitate And if fear chills our heart without warning And if we believe We’ll never get through it So this time, Embrace me Tell me whatever you want But I won’t hear you Promises, I don’t believe in them Come on, take me in your arms
4.
Aujourd’hui c’est décidé J’ai pris ma cape et mon épée Et je m’en vais par les prés Passer mes dernières années Au petit jour Je partirai... C’est bien fini de se lever pour travailler C’est terminé je vais trouver une autre vie Et je vais enfin pouvoir aller récolter Les fruits des vergers endormis Au petit jour Je partirai... J’ai comme envie de faire un tour Mais ne dis pas que c’est trop court Car pour les années qu’il me reste Je n’veux pas de tes pensées funestes Et cette fois oui c’est bien sûr Je vais enfiler mes chaussures A l’aube quand l’air sera pur Je franchirai ces quatre murs Et si un jour Je revenais... Je dirais c’est décidé J’ai repris ma cape et mon épée Et je m’en vais par les prés Passer mes dernières années Au petit jour Je partirai... AT DAWN Today, it’s decided I’ve taken my cape and my sword And I’m withdrawing to the meadows To spend my last years At dawn I’ll set off Finished having to get to go to work It’s over, I’ll find another life And I’ll be able, at last, to reap The fruits of the sleepy orchards At dawn I’ll set off I feel like taking a stroll And don’t tell me it’s too short Because for the years left to me I don’t want your harmful thoughts And this time, yes, for sure I’ll put my shoes on At dawn, when the air will be pure I’ll jump across these four walls And if one day I come back I would say : it’s decided I’ve taken back my cape and my sword And I’m withdrawing to the meadows To spend my last years At dawn I’ll set off again
5.
Le doute 03:59
Ce n’est pas facile de patienter On aimerait d’un seul coup tout piger Et se sentir comme illuminés Par la vérité Notre compagnon de route Celui qui s’incruste c’est le doute Il sème le tourment dans les cœurs purs Fait d’eux des proies pour les vautours Ce n’est pas facile de patienter... Hélas l’innocence est éphémère Elle n’échappe pas aux jets de pierres De la vie et surtout au grand mur Qui barre la route à nos chimères Pourtant quand le doute nous empoisonne Quand l’espoir encore nous abandonne La part de nous qui meurt avec lui Renaît en volonté farouche Ce n’est pas facile de patienter... Il faut savoir échapper au piège De trop de certitudes-sortilèges La liberté c’est aussi le choix D’être bousculés par nos doutes Le temps est long mais la vie est courte Elle est remplie de curiosités C’est ce qui fait son charme sans doute Qui donne le courage de l’aimer Ce n’est pas facile de patienter... Si vous croyez vivre dans le mensonge C’est peut-être que le doute vous ronge Mais le sage cherche la vérité L’imbécile l’a déjà trouvée Ce n’est pas facile de patienter... THE DOUBT It’s not easy to wait We would like to dig all at once And feel like enlightened by the truth Our fellow traveler The one that takes root is the doubt It sows torment in pure hearts Turns them into vultures’ preys It’s not easy to wait... Unfortunately innocence is ephemeral It doesn’t avoid stone’s throws Of life and especially the big wall Closing the road to our chimeras Yet when doubt poisons us When hope leaves us again A part of us dies with it Reborn in unshakeable will It’s not easy to wait... We have to know how to escape the trap Of too many witchcraft-certitudes Freedom is also the choice To be moved by our doubts Time is long but life is short It’s filled with curiosities That’s where, no doubt, the attraction lies Which gives the courage to love it It’s not easy to wait... If you think your life is a lie Maybe it’s because the doubt gnaws at you But the wise man seeks the truth While the fool has found it already... It’s not easy to wait... I don’t like to wait !
6.
Widerstand 02:07
7.
Les zicos 03:18
Y’a un genre de zicos Bien nourris crapulos Qui sont dégoulinants De conseils édifiants Qui disent « tu vois j’t’explique La vie c’est pas qu’le fric Mais pour toucher la masse Faut pas s’voiler la face Moi j’fais de la musique J’suis le roi d’la technique Faut pas m’la raconter ça j’suis pas un mauvais » Nous on n’aime pas la soupe On en bouffera plus tard Quand on s’ra des vieillards Ce jour là on s’ra des stars ! « Si tu veux pas zoner Surtout faut pas t’gêner T’équalises et tu samples ça fait tout de suite plus ample Écoute-moi bien cette rime En anglais c’est plus frime Et quand j’entends ce slap Y’a mon corps qui s’éclate Là tu le sens venir Le solo multicouche Putain le mec il touche Ah c’qu’il peut m’ébahir » Refrain à tous les m’as-tu-vu Qui ont tout pigé tout vu Qui pour mieux faire la pute Font semblant d’être en lutte Et puis toi le Clapton Va jouer au badminton Refrain MUSICIANS There is a kind of zicians Well fed, villainous Who are trickling with elevating advice Who say « You see, let me tell ya Life is not only money To relate to the mass Don’t hide your face Myself I play music, I’m the king of technique Don’t tell me stories For sure I’m not a bad one » We don’t like left overs We’ll eat some later When we’re over the hill This day we’ll be stars ! « If it doesn’t don on ya Don’t worry, relax You equalize and you sample It sounds immediately richer Listen carefully to the rime In English it’s all a put on And when I hear this slap My body has explodes And then you feel it coming The never ending chorus Fuck ! It’s awesome ! How he’s totally rad ! To all the show-offs Who have digged and seen everything And to be better with it Pretend to struggle And you the Clapton Go and play badminton !
8.
Echevelé et ventre à terre Sans j’ter un regard en arrière Un homme court à perdre haleine Aujourd’hui c’est remise de peine Il a dû en assommer Au moins trois pour s’échapper Fallait être déterminé C’était pas l’plus compliqué Après l’interrogatoire Il s’est dit j’vais pas moisir J’veux pas retourner au mitard Et je supporte plus ces cris J’veux pas devenir fêlé Je f’rai tout pour sauver ma peau Allons-y pour la cavale Vous m’reverrez pas de si tôt Il avait tout calculé Surtout qu’ce soit une belle journée Pour lui donner du cœur au ventre Un coin d’ciel bleu pour le guider Quand il a franchi le mur Il s’est dit j’vais pas moisir J’veux pas servir de pâture Aux singes savants d’la hiérarchie Mais essoufflé et ventre à terre Dans une course désespérée Il entend juste derrière Les chiens-loups le pourchasser Mais il sait qu’il courra plus vite Rien ne pourra l’empêcher Sa force couvre sa fuite Rien ne pourra l’entraver La flicaille n’est plus très loin Ils ont sorti les sirènes Je finirai pas dans leurs mains Plutôt crever qu’ils m’reprennent C’est là qu’en mauvaise posture Il se fait exécuter Par une de ces pourritures Fière de faire son con d’métier Son regard est éclairé Et avec lui il entraîne Comme un vent de liberté Aujourd’hui c’est remise de peine REMISSION OF SENTENCE Wild and at top speed Without looking back A man is running out of breath Today’s the remission of sentence He had to knock out At least three to escape He must have been determined It wasn’t so complicated... After the questioning He said to himself « I won’t rot I don’t want to go back to solitary And I can’t bare any longer these screams I don’t want to go mad I will do everything I can to save my skin Let’s get on the run You won’t see me for quite a while »... He had checked everything Especially since it’s a beautiful day To give him guts With a piece of blue sky to guide him After he had jumped over the wall He said to himself « I won’t rot I don’t want to be thrown to The educated monkeys of hierarchy... » But breathless and at top speed In a desperate run He hears right behind him The wolfhounds overtaking him But he knows he will run faster Nothing’s gonna stop him His fortitude protects his flight Nothing will chain it... The cops are not so far They have put on their sirens « I won’t finish in their hands Better dead than caught » That’s when in bad timing He gets executed By one of those assholes Proud of his fuckin’ job... And who will be rewarded... His vision is lightened And it carries away Like a wind of freedom Today’s the remission of sentence ! Today’s the remission of sentence...
9.
L'ombre 02:28
L’ombre du Mordor Étend sa chape de plomb sur la terre Lourd le pesant d’or Dans les poches des félons et tourne les têtes Écrasés par le poids du siècle On crève secs Et tous les rêves Ont un goût amer C’est l’ordre immonde Qui chasse le juste et prend plaisir à lui couper les ailes Et couvre peu à peu le monde Du voile épais de l’ignorance et bâillonne ferme Écrasés par le poids du siècle On crève secs Et tous les rêves Ont un goût amer A l’heure où la vie a perdu Aurons-nous seulement vécu Complices du malentendu Sans rien faire Où est la lumière Celle qui donne la force et qui libère Écrasés par le poids du siècle On crève secs Et tous les rêves Ont un goût amer THE SHADOW The Mordor’s shadow Spreads his millstone around our neck On earth Heavy is the weight of gold In the felon’s pockets That turns heads Crushed by the weight of the century We die drained And all the dreams Taste bitter It’s the vile order Which chases the right and takes pleasure In cutting his wings And cover the world little by little With the opaque veil of ignorance And firmly gag The moment where life’s defeated Will we’ve even lived Accomplices of the misunderstanding Doing nothing Where is the light The one who gives the strength And liberates
10.
La guerre entre chiens et chats Ne date pas d’hier tu peux me croire L’amour entre toi et moi C’est une étrange et dangereuse histoire Pour faire ce que j’ai envie avec toi Une vie entière ne suffira pas ! Je t’oublie le temps d’une nuit Et voilà que se lève l’agonie Que je sente l’odeur de ton manque Et voilà que je retombe en offense Pour faire ce que j’ai envie avec toi Une vie entière ne suffira pas ! Notre histoire s’écrit sans paroles Elle se raconte à coups de griffes et de crocs Je peux lire comme le pire des aveux Dans le creux de ta main une ligne de feu Pour faire ce que j’ai envie avec toi Une vie entière ne suffira pas ! La mort n’est que partie remise Rien de plus qu’un tout petit détour L’amour, je t’aurai un jour Ce n’est qu’une question de compte à rebours Pour faire ce que j’ai envie avec toi Une vie entière ne suffira pas ! A WHOLE LIFE War between dogs and cats Goes back a long way, believe me The love between you and me It’s a weird and dangerous story To do what I want with you A whole life won’t be enough Won’t be enough ! I forget you with a wink of an eye And here installs the agony If I smell your absence And here I lapse into bewilderment Our story is written without words It’s told with scratches, bites and blows I can read like the worst confession In the hollow of your hand this line of fire Death will be for another time Nothing more than a little bend Love, I’ll get you some day It’s just a countdown
11.
Tempêtes 02:44
Même si parfois Ce voyage nous paraît trop long Et si l’espoir D’aller au bout un jour s’effondre Regarder derrière soi le chemin parcouru Serait du temps perdu La traversée commence alors cherche dans ton cœur La force de continuer Nous serons pris dans des tempêtes Mais si l’aventure se répète Nous la vivrons plus loin Le temps se couvre Aurons-nous un abri ce soir Juste du repos Pour pouvoir repartir plus tard Avec les vents contraires, les récifs acérés Pas le temps d’y penser L’odyssée suit son cours alors reprends courage Nous arriverons un jour Refrain Au loin la terre Tu vois on y est arrivés Dans quelques heures Il fera bon débarquer Et là si l’on ressent la moindre déchirure D’une vie monotone trop tranquille et trop sûre Sans avoir de regrets et d’un élan commun Nous reprendrons la mer Refrain STORMS Even if sometimes This trip seems too long And if the hope Of going through to the end one day collapses Looking back to the past Would be waste of time The crossing starts, so try to find into your heart The force to go on We will be swallowed by storms But if the adventure repeats itself We’ll live it further The sky seems overcast Will we find shelter tonight Just a wink So we can pick up again later With rear winds, sharp reeves No time to think about it The odyssey follows its course so be bold We will arrive, some day Far off is land You see, we’ve done it In a few hours It will be good landing And then, if we feel the slightest splitting Of a monotonous life, too quiet and too safe Without any regrets and with a shared will We will go back to sea

credits

released September 11, 1998

license

all rights reserved

tags

about

La Fraction Paris, France

La Fraction is a punk rock band since 1992.

PROCHAINS CONCERTS :
11 mars à Saint- Étienne avec Plutôt Mourir, Ersatz, Erratum (et Zone Infinie ?)
18 mars au Puyset-Doré avec Dirty old mat et Silly walk.
.
... more

contact / help

Contact La Fraction

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like La Fraction, you may also like: