We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Aussi long sera le chemin

by La Fraction

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Aussi long sera le chemin Quoi qu’on en dise moi j’irai l’esprit serein Chaque jour la vie je l’étreins Et quoi qu’il arrive je ne regrette rien Peu importe hier et demain Si je sens que l’on me force je n’irai pas plus loin Je préfère changer de route Prendre le temps mais avancer quoi qu’il m’en coûte Je finirai peut-être comme un chien Ou comme une chienne, peu importe, j’aime et je veux qu’on m’aime Ma vie je l’ai entre les mains Personne ne guidera mes besoins Aussi long sera le chemin Quoi qu’on en dise moi j’irai l’esprit serein Chaque jour la vie je l’étreins Et quoi qu’il arrive je ne regrette rien HOWEVER LONG IT TAKES However long it takes And whatever they say, my spirit will go free I embrace life daily No matter what happens, I won’t be sorry What comes of yesterday and tomorrow Has no importance If I feel strained I’ll go no further I’d rather change my course And take my time whatever the cost Maybe I’ll end up like a dog Or a bitch, or whatever I love and I want to be loved My life is in my hands No one shall guide my needs However long it takes And whatever they say, my spirit will go free I embrace life daily No matter what happens, I won’t be sorry
2.
Je suis née comme toi de ma mère Entre ses jambes la lumière A jeté sur moi son faisceau Et m’a arraché un sanglot Bienvenue sur terre Rejoins sur la route tous tes congénères Et puis mystère ! Sache seulement que le monde maintenant c’est la misère Alors j’ai grandi oubliant les mauvais augures L’innocence, elle a la peau dure Car il vient vite le temps des premiers renoncements Est-ce que c’est ça devenir grand Mais pour quoi faire On m’avait rien dit moi je sais pas quoi faire Mais si, ne perds jamais de vue ton instinct volontaire J’ai entendu tant de discours J’ai presque eu envie d’être pour Comme ils changeaient changeaient encore J’ai cru que j’avais toujours tort Te laisse pas faire ! Si tu fais des erreurs n’en fais pas une affaire Et puis sois fier(e), vas-y fais-le pour toi et surtout reste clair(e) Bienvenue sur terre Rejoins sur la route tous tes congénères Et puis mystère ! Sache seulement que le monde maintenant c’est la misère WELCOME TO EARTH Just like you, I was born from my mother From between her legs came a light Its beam shone upon me Snatching from me a sob Welcome to earth your kind along the road Then it’s a mystery! Be sure that now this world is misery So I grew up forgetting bad omens Innocence is thick-skinned For self-denial comes fast Is that growing up? But what for? No one told me, I’m lost But hey, never loose track of your wilful instinct I’ve heard so many tales I nearly wanted to agree As they were forever changing I believed I was always wrong Stand up for yourself! If you make mistakes don’t let it get you down Be proud of yourself, go for it and most of all, stay focused Welcome to earth Join your kind along the road Then it’s a mystery! Be sure that now this world is misery
3.
Il n’est pas impossible Que l’on n’ait plus le choix Si nous sommes simples cibles Sur un chemin de croix Le mensonge inséminé par de pauvres prières Répond à chaque foi Ainsi l’on enterre La réalité Ainsi va la terre Plus rien pour personne La vie ne vaut pas cher Alors maintenant raisonne Help yourself La frénésie guerrière S’empare de tous côtés Des âmes égarées Aux valeurs mortifères Au pays moyen-âge l’homme est écrabouillé La femme n’existe pas Les femmes-fantômes l’ont remplacée Les cerfs-volants au panier …Help yourself La fière nation obèse Cinquante étoiles ou rien Va prendre un bon bain Pour faire partir sa graisse L’odeur de l’argent a l’odeur du sang des gens Laissés sur le pavé Qui est indécent ? Qui s’est indigné ? …Help yourself Il n’est pas supportable Que l’on n’ait plus le choix Etre simplement les cibles De leur chemin de croix Mais puisque nous sommes sensibles Serrons-nous Pour que jamais ne s’immisce La méfiance entre nous …Help yourself HELP YOURSELF It is not impossible That we no longer have a choice Whether we are merely targets Whilst on the road to the Cross The great lie Hammered in through pathetic prayers Will answer to any faith This is how You bury reality Here goes the world We have nothing to loose For life isn’t worth much So now see reason Help yourself From all sides Warlike frenzy will take over Stray souls With deadlock values Man is crushed in those backward countries Woman has vanished And become a ghost-like figure Even laughter has been suppressed ….Help yourself The big fat proud nation Fifty stars or nothing Will take a bath And rid itself of its grease The smell of money has the stench of people’s blood Left on the pavement Who is indecent? Who is outraged? ….Help yourself It is unbearable That we no longer have the choice To be merely targets Whilst on the road to the Cross But as we are sensitive Let’s hold each other close So as to never let mistrust Come between us ….Help yourself
4.
Tu le sais 02:39
D’un seul regard se reconnaître Et voir qu’il n’y a que cet être Celui qu’on attendait est là Et il se tient droit devant toi Un jeu comme par enchantement S’engage sans défi sans tourment Comme un soleil ils éblouissent Ils sont complices Tu le sens Qu’il est là Tu le sais Tu le vois Alors un tourbillon de joie S’empare de ces êtres en émoi Rien ne pourra leur résister Seul leur amour doit exister Tu le sens Tu le sais Chaque instant Tu le fais Quand tout se déchire Faut-il tout reconstruire Mais la passion a ses limites Et voilà que le doute s’invite Dans ce duo si magnifique Tout se complique Tu le sens Qu’il s’en va Tu le sais C’est comme ça Quand tout se déchire Faut-il tout reconstruire Ce sont deux êtres qui s‘éloignent Avec leurs maigres souvenirs Sans savoir s’ils avaient la poigne D’aller au bout de leur désir Tu le sens Tu le sais Chaque fois C’est comme ça Quand tout se déchire Faut-il tout reconstruire YOU KNOW IT With just one glance, to recognise each other And see only this one being The one you were waiting for is here Standing right in front of you As if my magic A game begins No challenge, no torment They dazzle just like a sun They are accomplices He’s here You feel it You know it You can see it Then a whirl of joy Takes a hold of these confused beings Nothing shall overcome them For only their love matters You feel it You know it At every instant You’re living it When everything crumbles down Do we pick up the pieces? But passion has its limits For in walks doubt To complicate things Between this magnificent pair You feel it He’s leaving You know it That’s the way it is When everything crumbles down Do we pick up the pieces? Two people falling apart Taking with them their slim memories Without really knowing if they were strong enough To go all the way You feel it You know it It’s the same thing Every time When everything crumbles down Do we pick up the pieces?
5.
Pas perdue 03:11
Pas perdue, pas paumée Pas perdue, pas paumée Décidée, pas paumée Pas perdue, attisée D’abord sentir monter comme une humeur gaie La langue se délie et plonge dans un lac frais Et un mot, après l’autre Et un mot, après l’autre Une envie , puis une autre Un mot, après l’autre Evoluer en eaux profondes, auprès de ma blonde je me sens vraie Etre en terrain d’entente, reconnaître l’amie qui me tend les bras Et les rires, qui pétillent Et les voix, qui déraillent Et les rires, qui pétillent Et c’est moi, qui vacille Une délicieuse ivresse infiltre doucement mes membres alanguis Entraîne la sécheresse qui me reste dans la gorge, chasse l’affreux ennui Le roulis Le bruit des vagues Le tournis Le bruit des vagues L’équilibre en vacances, mon corps abandonné chavire Un tourbillon emporte mes dernières idées noires avant que le bateau ne coule Etre une fois de plus le pantin ravi de ces nuits qui n’ont jamais de fin J’suis pas seule, j’suis saoûle, tous mes scrupules détalent et ma raison s’écroule NOT LOST Not lost, not a looser Not lost, not a looser Decided, not a looser Not lost, just stirred up First you feel a kind of merry mood The tongue unwinds and dives into a fresh lake A word, then another A word, then another A longing, then another A word, then another Evolving in deep water beside my lager, I feel alive To be on common ground and acknowledge this friend open armed Laughter bubbling Voices raving Laughter bubbling It’s me who’s staggering A delicious rapture softly seeps into my languid body And sweeps away the dryness in my throat, casting the boredom away Swaying, swaying Waves breaking, waves breaking Dizzy, dizzy Waves breaking, waves breaking Stability is on holiday, my body’s capsized In a whirl the last of my darkest thoughts are cast out before the boat sinks To be once again the delighted puppet of those endless nights I’m not alone, I’m drunk…my scruples scuttle off and my reason crumbles away
6.
Odolnost 01:48
7.
La vérité 03:18
Quand on apprend le mépris et la haine On va vous éduquer vous asséner À vous qui aviez su briser ses chaînes La tyrannie de la normalité Puisque vous ne voulez l’accepter C’est en prison qu’on va vous l’inculquer Elle va ligoter vos idées intimes Elle veut anéantir votre libre-arbitre La vérité Est une marchandise Et c’est frelatée qu’elle se vend le mieux Figé dans une atmosphère de torpeur Qui vous enveloppe et vous abrutit Vous allez pouvoir mesurer l’ampleur Du néant de vos vies On a beau faire appel à son courage Lui qui est né de la nécessité L’impuissance qui naît du fond de la cage Voudrait vous voir crever La vérité Est une marchandise Et c’est frelatée qu’elle se vend le mieux Tu peux l’acheter pour un franc ou deux Il connut le bonheur par le passé Un tel bonheur qu’il ne peut l’avaler Comme si le ciel dans sa bouche Voulait l’étouffer Dès que poindra la lumière du matin Crier sa détresse en une envolée Malgré le désespoir et le chagrin Rejoindre encore les insuicidés La vérité Est une marchandise Et c’est frelatée qu’elle se vend le mieux Tu peux l’acheter pour un franc ou deux Oui c’est frelatée qu’elle se vend le mieux Tu peux te la payer pour un franc ou deux THE TRUTH When you learn contempt and hatred It will educate and strike you down Though some have known how to break the chains Of the tyranny of normality As you can’t accept it In prison you will be taught It will tie down Your most intimate thoughts And your free will be destroyed The truth Is just merchandise Rotten is how it sells best Frozen in an air of fear which paralyses you Which closes in and wears you down Now measure the significance Of the worthlessness of your lives Born out of necessity We can summon up our courage From the bottomless pit rises helplessness That would love to see you snuff it The truth Is just merchandise Rotten is how it sells best You can buy it for just a penny or two He had once known an overwhelming happiness A happiness he could barely swallow As if the sky within Wanted to choke him At the break of dawn He shouts out his distress with passion And even with despair and pain He chooses not to be dead yet The truth Is just merchandise Rotten is how it sells best You can buy it for a penny or two Yeah rotten is how it sells best You can have it for a penny or two
8.
Je choisirai 01:58
Dire qu’on n’a qu’une seule vie Facilite bien les choses Ainsi moi j’ai pris mon parti Qu’elle ne soit pas morose Je payerai pas plus tard Mes lâchetés d’aujourd’hui Alors tant que j’en ai la force Je choisirai là où j’irai J’veux pas en perdre une miette Bienvenue les amants Faire de la vie une fête C’est mon seul taf à plein temps Je vis au jour le jour Ça m’offre assez de joie Pour la partager autour Je choisirai là où j’irai Et lorsque viendra l’heure J’arracherai tout au moins Une poignée de bonheur À la vie hostile En allant m’échauffer À la vague puissante D’une passion violente Je choisirai là où j’irai Dire qu’on n’a qu’une seule vie Facilite bien les choses Ainsi moi j’ai pris mon parti Qu’elle ne soit pas morose Et pour partir sans regrets Et ne pas oublier Mes raisons d’espérer Je choisirai là où j’irai MY CHOICE That we only have one life Is pretty easy to say So I’ve decided to take upon myself Not to make it gloomy Today’s cowardice I won’t pay tomorrow So as long as I still can I’ll choose where I go I don’t want to loose a scrap of it Welcome lovers Making life a party Is my only full time job I live day to day Which gives me enough joy To share around I’ll choose where I go And when the time comes I’ll snatch a handful of happiness From this hostile life As I warm up To the powerful wave Of a violent passion I’ll choose where I go That we only have one life Is pretty easy to say So I’ve decided to take upon myself Not to make it gloomy Leave with no regrets And never to forget My reasons to hope I’ll choose where I go
9.
Les voleurs 02:46
C’est pas l’envie qui te retient Je le sais bien Les pisteurs sont aux aguets Dans tous les coins Ils dansent la ronde des balances Tu les ignores C’est quand tu voles Que tu sens que tu décolles Tu es de la graine des bandits Tu mènes ainsi ta propre guerre Contre le système Ses murs qui t’enferment Tu les franchis sans peine Les requins même avisés Ne peuvent rien Contre ton œil aiguisé Contre tes mains Tu bourres tes poches à leur barbe Et tu rigoles Une fois le pied dehors Tu sais que tu reviendras encore Tu es de la veine des maudits Tu es des damnés de la terre Tu prends comme tu donnes Equitable en somme C’est vol contre maldonne C’est pas l’envie Qui me retient De te dire Que tu fais bien Puisque le partage des richesses Ne se fait pas Alors il faut piller sans fin Pour prendre ce qui nous revient Tu es de la graine des bandits Tu mènes ainsi ta propre guerre Contre le système Ses murs qui t’enferment Tu les franchis sans peine Vol contre maldonne Vol comme antidote THIEVES You just can’t help it And you know it From every corner Trackers are on the watch They join the dance of the grass You ignore them It’s when you steal That you really take of You’re a bad seed Thus you lead your own war Against the system Easily you leap over Those walls which trap you Even well-advised sharks Can do nothing Against your sharp eye Against your hands You stuff your pockets under their noses And you laugh Once you set foot outside You know you’ll be back again You are of the cursed You are the of the damned of the earth You take as you give Fair-minded all in all It’s theft against misdeal I just can’t help it Telling you You’re doing good As there is no fair distribution Endlessly we must plunder To take back what is rightly ours You’re a bad seed Thus you lead your own war Against the system Easily you leap over Those walls which trap you Theft against misdeal Theft as an antidote
10.
J’ai connu des amants qui m’ont glacé le sang Et j’ai bu des liqueurs qui m’ont brûlé le cœur Mais j’ai tourné le dos aux erreurs passées Et j’ai suivi la voie que je m’étais tracée L’énergie qui me prend au lever du soleil L’énergie c’est la seule loi que je respecte Je saurai m’en servir le moment venu Comme une arme d’amour et dans toutes les rues Je ferai danser les morts Je n’aurai de répit que quand j’aurai chassé Les nouveaux prétendants à la sévérité Ceux qui ont voulu faire de la terre un enfer Même s’ils me font la peau n’auront plus de repos Je ferai danser les morts Vous les enfants blessés qui croisez mon chemin Vous n’avez qu’à me suivre, pleurer ne sert à rien Je connais le remède qui peut guérir le mal Et j’ai besoin de vous pour ouvrir le bal Nous ferons danser les morts ! DANCE DEAD DANCE ! I’ve known lovers who’ve made my blood run cold And I’ve drunk liqueurs, which have burned my heart Now I’ve turned my back on these past errors And I’ve followed the road I had plane The energy I receive at the break of dawn Is the only law I respect When the time comes, I’ll know how to use it As a love weapon, and all over the streets I’ll make the dead dance I shall not rest, until I’ve chased away The harsh candidates Those who tried to make the earth a living hell Even if they kill me, they’ll never rest I’ll make the dead dance All you wounded children who pass me by Just follow me for crying leads to nothing I know the remedy to heal the pain And I need you to open the ball Let’s make the dead dance !

credits

released May 5, 2002

license

all rights reserved

tags

about

La Fraction Paris, France

La Fraction is a punk rock band since 1992.

PROCHAINS CONCERTS :
11 mars à Saint- Étienne avec Plutôt Mourir, Ersatz, Erratum (et Zone Infinie ?)
18 mars au Puyset-Doré avec Dirty old mat et Silly walk.
.
... more

contact / help

Contact La Fraction

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like La Fraction, you may also like: